8 février 2024 à Paris – conférence “Comment libérer les âmes restées parmi nous” avec Anne Deligné

Partagez sur :

Des « entités spirituelles » invisibles nous entourent : âmes « errantes », âmes « possessives »… Après la mort du corps physique, ces âmes n’ont pas fait leur transition vers l’au-delà, mais sont restées parmi nous et bien souvent avec nous. Sans le savoir, elles nous perturbent.

Le passage vers l’au delà est essentiel pour l’âme. Parfois, certaines âmes ne peuvent accéder à cette autre dimension pour diverses raisons : une mort traumatisante, une inquiétude au sujet d’un projet non terminé, une anxiété au sujet d’un être aimé resté sur terre, etc. Elles se manifestent alors dans notre monde physique. Quelquefois, ces âmes s’attachent à des vivants, en particulier à des personnes de leur famille, à des amis ou à d’autres qu’elles ont probablement connus dans d’autres vies…

L’âme retenue dans le monde « physique », ne se sent pas bien. Une sorte de confusion l’habite. Elle a besoin d’aide.

Les manifestations créées par ces « présences » nous perturbent dans notre quotidien. Anne Deligné présentera les différentes méthodes pour aider ces âmes, appelées souvent « entités », à quitter notre monde physique où elles sont restées emprisonnées parfois depuis des siècles.

Actuellement, ce phénomène d’emprise ou de possession commence à questionner et fait de plus en plus l’objet de recherches.

Les diverses psychothérapies ne reconnaissent pas toujours le phénomène d’emprise d’une âme dite “possessive” sur un individu.
Le Père François Brune  nous dit : “Oui les morts sont vivants et restent en relation étroite avec nous. Connaître un peu mieux les lois qui régissent leur nouvelle existence nous permettrait de mieux les aider….” 

Retrouver l’origine de certains de nos mal-être profonds, dans des mondes énergétiques différents, est souvent salvateur.

Anne Deligné abordera ce sujet, partagera son expérience au contact des âmes et nous expliquera comment les aider.

Vidéo de la conférence du 8 février 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *