11 septembre 2013 – Philippe Servais : L’homéopathie uniciste, ce presque rien qui vous guérit

Partagez sur :
Mal comprise et peu connue, comment fonctionne l’homéopathie uniciste ? Quels sont sont ses fondements scientifiques ?

Merveilleuse science de la guérison, l’homéopathie classique, uniciste (un seul remède à la fois) est en général peu connue et plutôt mal comprise. Au cours de cette conférence, Philippe Servais, l’un de ses défenseurs et parmi les meilleurs praticiens français se propose de la présenter et de répondra à toutes les questions qui peuvent se poser à son sujet.

L’homéopathie uniciste permet de trouver, grâce à une approche globale du patient (tous symptômes physiques et psychiques confondus), le remède curatif le plus adapté à l’individu. L’information “semblable” apportée par le remède simillimum permet aux mécanismes d’autorégulation d’à nouveau jouer leur rôle de guérison. En quoi est-elle une médecine rigoureuse, scientifique et expérimentale s’appuyant sur une doctrine immuable ?

Quelle en est la genèse ? Quelles en sont les possibilités et les résultats ? Comment se déroule une consultation ? En quoi se distingue-t-elle fondamentalement de l’allopathie et pourquoi la présente-t-on comme sa soeur ennemie ?

Cette discipline appelle aussi une réflexion sur la médecine en général et sur ce qu’est réellement la santé.

Ni polémique ni complaisant, Philippe Servais illustrera, par le biais d’histoires cliniques, les méandres de la pensée médicale. Une autre façon efficace d’aborder sa santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *