5 décembre 2018 à Paris – “Nostradamus, un système de décodage temporel dont le temps est venu !” avec Christian Turpin

Partagez sur :

Difficile de faire une place dans notre monde gouverné par une rationalité stricte à un visionnaire cryptographe ? De plus jusqu’à aujourd’hui, toutes les interprétations des prophéties de Nostradamus se sont avérées discutables car parfois incompréhensibles ou non vérifiées, en tout cas toujours suspectées de forfaitures ?

Et si, aujourd’hui ce travail de déchiffrement avait été enfin totalement réalisé avec la découverte d’un Système rationnel de Cryptage Temporel donnant toutes les dates des faits prédits dans ses Centuries ? Et si les prévisions de Nostradamus s’avéraient aujourd’hui vérifiables et explicables ?

Christian Turpin, fin lettré et ingénieur Grande Ecole, se passionne depuis 1995 pour les quatrains de Nostradamus. 23 ans et 12 ouvrages plus tard, sous le nom de NOCAM, il démontre qu’il a trouvé l’ensemble des clés d’un codage qui a tenu 450 ans.

Il explique aussi les raisons de ces codages : l’inquisition, l’impossibilité d’annoncer certains événements tragiques à venir, l’obligation de rester occulté pendant plusieurs siècles tout en s’assurant que ses écrits ne seraient pas oubliés.

Il découvre ainsi que Nostradamus avait prévu qu’ils ne puissent être décodés qu’au début du 21e siècle, 200 ans avant une échéance planétaire critique située au début du 23e siècle. Désormais prévenue, l’Humanité est selon lui, sommée de réagir à l’alerte lancée avant l’heure.

Et c’est pour qu’on le croit sur notre futur, que Nostradamus a prédit dans ses 942 quatrains des centaines de faits historiques de notre passé, donc vérifiables puisque réalisés. C’est ce que Christian Turpin a déjà fait avec environ 170 quatrains datés et décryptés en faits historiques.

C’est donc un scoop, pour ceux qui croient aux messages et aux messagers du temps.

Une enquête passionnante qui mêle histoire, prophétie et vision.

Christian Turpin nous expliquera au cours de sa conférence, les raisons précises du codage, les clés du Système de Cryptage Temporel et le contenu du message en forme de sommation délivré par Michel de Notre Dame.

Christian Turpin révèlera également comment Nostradamus voyageait dans l’Au-delà pour y trouver les faits à venir comme ceux du passé.

Un travail qui mérite d’être connu et compris car son message est essentiel pour notre futur immédiat

Dans son livre “Les Calendriers de Nostradamus” paru en 2010, Christian Turpin expose didactiquement tout le système de cryptage temporel élaboré rationnellement par Michel de Nostredame et reconstitué par lui-même. Il faut savoir que le codage ne se situait absolument pas dans les textes de ces quatrains, mais dans leurs seuls numéros. Aujourd’hui tous les quatrains prédictifs sont calculables en dates : toute l’œuvre de Nostradamus est décryptable.

Christian Turpin a maintenant décrypté plus de 170 quatrains. Ses résultats dépassent de très loin tout ce qui a été écrit et interprété depuis 450 ans par ses prédécesseurs. Sachant qu’il est maintenant possible de dater les textes des quatrains, l’idée lui vient alors de chercher s’il est possible de faire des prévisions à partir des prédictions de Nostradamus.

Deux essais sont faits avec comme objectifs les présidentielles françaises dont on connaît à l’avance les dates, au jour près. Christian Turpin en profite alors pour révéler comment cet érudit s’y prenait pour lire les événements futurs en se transportant dans l’au-delà, par décorporation, telle que vécue involontairement par certains en EMI – expérience de mort imminente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *